SOCIÉTÉ

L’algue rouge capable de stopper la multiplication des cellules cancéreuses

Des composés d’une algue rouge sont capables de stopper la multiplication des cellules cancéreuses, notamment de l’œsophage, et pourraient être utilisés dans la prévention de tumeurs du système gastro-intestinal, a fait savoir l’université fédérale russe d’Extrême-Orient.
Les scientifiques de cette université, à Vladivostok, ont annoncé avoir établi que des composés actifs biologiques de l’algue rouge Chondrus armatus, récoltée en mer du Japon, pouvaient arrêter la prolifération des cellules cancéreuses, notamment de l’œsophage, et ce, sans affecter les cellules saines.
« Une étude fondamentale des scientifiques des laboratoires de pharmacologie et de tests biologiques, ainsi que de l’Ecole de biomédecine de l’université, a confirmé que les carraghénanes et leurs dérivés étaient capables, dans les conditions de laboratoire, d’arrêter la prolifération des cellules cancéreuses de l’œsophage: l’adénocarcinome et le carcinome épidermoïde », a indiqué l’université.
Une étude sur la découverte avait été précédemment publiée dans le Journal of Biomedical Materials Research.

Leave a Reply