A la UNE

Tayeb Zitouni : Feu Gaïd Salah a réussi à préserver la souveraineté et la libre décision de l’Algérie

Le ministre des Moudjahidine Tayeb Zitouni a affirmé que le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah, décédé lundi matin, avait réussi, « grâce à sa sagesse et sa clairvoyance », à préserver la souveraineté et la libre décision de l’Algérie.
Dans un message de condoléances à la famille du défunt, M. Zitouni a affirmé que « le défunt moudjahid, qui est demeuré fidèle au serment fait aux Chouhada jusqu’à sa mort, après une vie jalonnée de sacrifices et de nobles positions, a réussi grâce sa sagesse et sa clairvoyance à être à la hauteur du devoir national et de la responsabilité de la défense de la patrie et de la préservation de sa souveraineté et de sa libre décision. »
Le ministre a souligné, en outre, que dans une conjoncture sensible, le défunt s’était donné corps et âme à la tête de l’Armée nationale populaire (ANP), digne héritière de l’Armée de libération nationale (ALN), à la défense de l’Algérie à travers des décisions honorables, avec professionnalisme et dévouement.

Il a salué le parcours militant du défunt durant la Guerre de libération et après le recouvrement de la souveraineté nationale, M. Zitouni a souligné la décoration récente du défunt par la médaille de l’Ordre du mérite national de rang « SADR », par le nouveau président de la République Abdelmadjid Tebboune en reconnaissance à ses efforts et à son rôle durant cette période sensible pour le respect de la Constitution et la préservation de la sécurité des citoyens, du pays et des institutions de la République ».
En cette pénible épreuve, le ministre des Moudjahidine a exprimé à la famille du défunt et à ses compagnons d’arme « ses sincères condoléances et sa profonde compassion et solidarité en cette dure épreuve où on perd un moudjahid engagé dans le combat libérateur et l’édification d’une Algérie indépendante, après avoir sacrifié toute sa vie au service du pays », priant Dieu le Tout puissant de lui accorder sa Sainte miséricorde et de l’accueillir en Son vaste Paradis.

Leave a Reply