ECONOMIE

Production industrielle : Une hausse de 4,6% au troisième trimestre 2019

La production industrielle, du secteur public national enregistre une hausse de 4,6% au troisième trimestre 2019, situant la moyenne aux neuf premiers mois de l’année 2019 par rapport à la même période de l’année écoulée à + 5,0%.
Selon l’ONS, le secteur de l’Energie continue dans la performance et marque une hausse de 8,3% au troisième trimestre, aussi importante que celles inscrites aux deux premiers (respectivement +5,1% et +9,5%). Les Hydrocarbures marquent un relèvement pour le deuxième trimestre consécutif. La hausse enregistrée au troisième trimestre est de +3,2% par rapport à la même période de l’année précédente qui s’est caractérisée par une variation négative de -7,8%.
Idem pour les ISMMEE qui inscrivent une croissance remarquable, soit +21,0% au troisième trimestre. Cette tendance et observable, également pour les deux premiers trimestres (respectivement +33,4% et +32,0%). Après une baisse de 1,2% observée au trimestre précédent, les industries agro-alimentaires affichent un redressement en inscrivant un taux de +4,4%. En revanche, des baisses plus ou moins importantes caractérisent les autres activités, il s’agit des Mines et carrières (-4,7%), des Matériaux de Construction ainsi que des industries chimiques (-12,1%), des industries des textiles (-6,1%), des Cuirs et Chaussures (-1,2%) et des industries des bois (-23,1%).
La production de l’Energie continue donc dans la performance en enregistrant une variation de + 8,3% au troisième trimestre 2019 par rapport à la même période de l’année précédente qui s’est caractérisée, également, par une hausse mais de moindre ampleur, soit +1,4%.
Les Hydrocarbures inscrivent des variations positives pour le deuxième trimestre consécutif. Le taux enregistré au troisième trimestre, soit +3,2%, est dû d’une part, aux performances réalisées par la liquéfaction du gaz naturel qui poursuit sa tendance à la hausse en affichant un taux de +26,6%, important comparativement à ceux relevés aux deux premiers trimestres. D’autre part le raffinage de pétrole marque une hausse de 6,9%, légèrement en recul par rapport à celle inscrite au trimestre précédent, (+8,5%). En revanche, le pétrole brut et gaz naturel accuse une variation négative, soit -1,3%, proche de celle observée au trimestre précédent, (-1,7%).
Les Industries Agro Alimentaires quant à elles marquent un redressement en enregistrant une variation de +4,4%. Cette tendance résulte des performances marquées par l’ensemble des activités relevant du secteur, à savoir, le travail de grains (+3,8%), l’industrie du lait (+3,9%) et la fabrication des produits alimentaires pour animaux (+14,9%). Les Industries textiles observent une variation négative de 6,1% au troisième trimestre 2019. Cette tendance est nettement perceptible au niveau des biens de consommation qui marquent une chute de 45,9%. En revanche, les biens intermédiaires inscrivent un taux remarquable de +37,2%.

Leave a Reply