ECONOMIE

Foire de la production nationale : « Importer du blé pour gaspiller le pain est inconcevable »

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a lancé à Alger un appel contre le gaspillage du pain, estimant qu’il était « inconcevable » que l’Algérie importe du blé pour gaspiller le pain.
« Acheter du blé pour gaspiller le pain est une perte en devises », a-t-il déclaré en marge de la 28e édition de la Foire de la production nationale, qu’il a inaugurée au Palais des expositions des Pins Maritime.
Les importations nationales en blé tendre avoisinent 6,2 millions de tonnes annuellement.
Les pouvoirs publics avaient pris récemment des mesures pour réduire les importations en cette céréale, en définissant les besoins réels du marché national qui ne devraient pas dépasser 4 millions de tonnes par an.
Par ailleurs, l’Algérie a diminué ses importations en céréales permettant au trésor public d’économiser un (1) milliard de dollars dont 908 millions de dollars de blé dur que la pays a cessé d’importer depuis juin dernier.
Durant les premiers mois de 2019, les importations en céréales (blé tendre, blé dur, mais) avaient atteint 2,11 milliards de dollars, contre 2,4 milliards à la même période de 2018.
D’autre part, M. Tebboune a abordé le secteur de l’habitat en soulignant la nécessité d’accélérer la réalisation des projets inscrits avec des critères répondant aux normes. Il a, par ailleurs, annoncé la création prochaine d’une banque dédiée aux start-up.

Leave a Reply