A la UNE

Le président de la République Abdelmadjid Tebboune inaugure la 28ème Foire de la production Algérienne : Suivre le model de l’industrie militaire et ouvrir la voie aux Start-up

La 28ème Foire de la production Algérienne « FPA 2019 » a été inaugurée ce dimanche au Palais des expositions (Pins maritimes, Alger) par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, en présence de membres du gouvernement, de plusieurs personnalités et des représentants du corps diplomatique accrédités en Algérie.

Cette inauguration constitue la première sortie sur le terrain du président de la République, qui a prêté serment jeudi. 

Placée sous le slogan « Algérie : une économie diversifiée, innovante et compétitive », cette 28ème édition se tient jusqu’au 28 décembre avec la participation de 467 entreprises algériennes publiques, privées et start-up, sur une superficie globale de 22.352 m2, selon la Société algérienne des foires et exportations (Safex), organisatrice de cet évènement.

Les entreprises participantes à la FPA 2019 représentent tous secteurs d’activités confondus : énergie, chimie et pétrochimie, industrie diverses et de transformation, bâtiment et travaux publics, groalimentaire et services.

Les entreprises de l’industrie militaire ainsi que celles du secteur de l’automobile sont aussi présentes à la FPA 2019, et ce, pour la 4ème année consécutive.

Cette édition est marquée également par la participation de 50 start-up et jeunes entrepreneurs venus exposer leurs expériences et produits et services au niveau du pavillon « Algeria Innov » qui sera « une véritable pépinière d’idées et d’opportunités », selon la Safex.

Selon les organisateurs, cette manifestation vise essentiellement à faire connaître les capacités de production de l’entreprise nationale, ses évolutions et ambitions dans le cadre du nouveau modèle de croissance de l’économie algérienne.

En marge de l’exposition, plusieurs ateliers et conférences seront organisés et porteront sur des thématiques ayant trait à l’activité de la production en Algérie, notamment la numérisation, l’innovation, le défi de l’exportation et le financement des start-up.

En outre, trois compagnes de sensibilisation seront menées par des organisations de la société civile et des acteurs économiques et institutionnels pour la lutte contre le gaspillage du pain, l’encouragement de l’utilisation des sacs en papier au lieu des sacs en plastique ainsi que l’utilisation des moyens de paiement électronique.

Par ailleurs, un espace de ventes promotionnelles destiné au grand public, a été aménagé au niveau du pavillon « Saoura ».

 « La seule industrie mécanique en Algérie est l’industrie militaire »

Le président Tebboune a qualifié le modèle industriel militaire de « sérieux » et affirmé « l’industrie militaire constitue la locomotive de l’industrie nationale », estimant qu’ »il s’agit de la seule industrie mécanique en Algérie »

Le secteur des industries militaires en Algérie doit « servir de modèle aux opérateurs industriels en matière d’intégration », a déclaré M. Tebboune, appelant à « s’inspirer du patriotisme, de l’engagement et du sérieux du secteur militaire dans le processus de redressement industriel ».

M. Tebboune a appelé les responsables en charge de l’industrie militaire à élargir leurs activités aux usages civils.

 Le chef de l’Etat a déploré, dans ce cadre, le fait que certains opérateurs ont gaspillé, des années durant, d’importantes ressources financières en monnaie nationale et en devise étrangère sans aucun résultat.

 « Certains projets ne peuvent être qualifiés d’industrie, car il s’agit simplement d’une importation masquée », a-t-il lancé, ajoutant « nous ne pouvons avoir un accès forcé à l’industrie » c’est pourquoi nous sommes appelés à « réviser les procédés d’importation » et à

« traiter certaines pratiques immorales entachant cette opération ».

Air Algérie : Augmenter le nombre des dessertes vers les wilayas intérieures

Au stand d’Air Algérie et s’adressant au PDG d’Air Algérie, Bakhouche Alleche, le président a indiqué que la compagnie aérienne doit augmenter le nombre de lignes vers les wilayas intérieures du pays.

Il a rappelé que l’entreprise reçoit le soutien de l’État et que le citoyen à besoin de se déplacer notamment pour se soigner dans les grandes villes. « L’entreprise doit adopter une stratégie efficace pour le transport des citoyens à travers les différentes wilayas », a-t-il déclaré.

Le président Tebboune a ordonné l’ouverture de tous les aéroports existant au niveau national, et à ce qu’au minium deux dessertes par semaines soient programmées en 2020 à travers tous les tarmacs.

Par ailleurs, le président a estimé qu’il faut cesser avec les importations anarchiques. Pour Tebboune gaspiller du pain et importer en même temps le blé, « c’est comme brûler des Dollars ».

Vers la création d’un ministère dédié aux start-up

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a annoncé, , la création d’un département ministériel dédié aux start-up et à la micro-entreprise, ainsi que des incubateurs dans toutes les grandes villes du pays, rapporte l’agence officielle APS.

« Nous allons créer le maximum d’incubateurs dans toues les grandes villes du pays, qui seront parrainés par un ministère des start-up et de la micro-entreprise », a indiqué le président de la République lors de l’inauguration de la 28e édition de la Foire de la production nationale.

Leave a Reply