A la UNE

Coopération policière arabe : Le rôle de l’Algérie mis en avant

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a célébré, en cette fin de semaine, la Journée arabe de la Police à travers un riche programme mettant en avant « le rôle de la police algérienne dans la consolidation de la coopération et de la coordination dans les différents créneaux de l’action sécuritaire commune », a indiqué la DGSN dans un communiqué.
Dans le cadre de la célébration de la Journée arabe de la Police coïncidant avec le 18 décembre de chaque année, la DGSN a un programme aussi riche que varié mettant en relief « le rôle de la police algérienne dans le renforcement de la coopération et de la coordination dans les différents créneaux de l’action sécuritaire commune a été mis en avant, ainsi que sa contribution lors des rencontres et conférences portant sur la lutte contre le crime organisé et les drogues, la sécurité routière, la lutte contre le crime cybernétique, la formation, les recherches scientifiques spécialisées, l’information sécuritaire et autres questions liées à la protection des citoyens arabes et de leurs biens, a-t-on ajouté de même source.
Cette célébration a été également l’occasion pour la DGSN de montrer la contribution de la police algérienne dans l’élaboration et la mise en application des différents accords, conventions et stratégies sécuritaires d’intérêt commun visant à prévenir la femme et l’enfant et à promouvoir les droits de l’Homme.

La sûreté nationale applique, a-t-on précisé dans le communiqué, des concepts voire des approches sécuritaires modernes adoptées au niveau arabe, et marque sa participation aux différentes rencontres ayant trait à la promotion de l’action policière arabe, ainsi qu’aux activités de sensibilisation et compétitions sportives et culturelles, et réussit souvent même à prendre place sur le podium.
Célébré sous le slogan « ensemble…contre la cybercriminalité », cette journée a été marquée par l’organisation de plusieurs activités au niveau central et local, notamment l’animation de conférences par des cadres de la Sûreté nationale dans les écoles de police qui traitent notamment du rôle de la police algérienne dans le renforcement de la coopération policière arabe, outre la projection d’un film de sensibilisation sur les droits de l’Homme dans l’action policière ayant remporté le premier prix 2019 .
Dans une lettre adressée aux Etats membres, le SG du Conseil des ministres de l’Intérieur arabes, Mohamed Ben Ali Koman a rappelé que cette occasion commémorait l’anniversaire de la tenue du premier congrès des dirigeants de la police et de la sécurité arabes à Al-Aïn (Emirats Arabes Unis) en 1972 qui a tracé la politique de coopération policière interarabe.
Et de souligner, « la région arabe traverse une conjoncture délicate marquée par la propagation de la criminalité dans toutes ses formes y compris la drogue et la cybercriminalité qui menacent la sécurité, la quiétude et la stabilité des sociétés arabes », ajoutant que cette conjoncture a vu « le renforcement des liens de coopération entre les différents réseaux de crimes organisés ».
« Le monde arabe assume les conséquences de la mauvaise utilisation des réseaux sociaux qui sont devenus un espace pour véhiculer un discours extrémiste et haineux, influencer l’opinion publique et attirer les jeunes dans le piège des organisations criminelles », a-t-il fait savoir.

Leave a Reply