SOCIÉTÉ

Oran : pour trafic de stupéfiants Cinq individus dont deux femmes devant le tribunal criminel

Cinq individus dont deux femmes ont comparu, ce mardi, devant le tribunal criminel d’Oran. Ils ont été condamnés à des peines allant de 18 mois de prison ferme à 15 ans de réclusion criminelle.
Il s’agit de membres d’une bande de malfaiteurs spécialisée dans le trafic transfrontalier de drogue. Ils ont été jugés pour association de malfaiteurs, détestation, transport et commercialisation de stupéfiants. Les faits de cette affaire remonte au 4 février 2018 quand les services de la gendarmerie nationale ont intercepté l’accusé principal, le dénommé A.S et son épouse A. B, et ce, au niveau de la route nationale 2 (RN2). Les services de la gendarmerie avaient procédé à cette arrestation dans le cadre d’une enquête enclenchée sur la base d’une information qui leur a été parvenue des services de l’ANP de la 2ème région militaires. L’information indiquaient que des individus s’apprêtaient à introduire dans le pays des quantités de kif traité, et ce, en provenance du Maroc. Les investigations menées par les services de la gendarmerie nationale ont permis d’identifié l’accusé principal, le dénommé A.S. ce dernier avait été alors qu’il était à bord d’un véhicule, une Peugeot 406, alors qu’il était en compagnie de sa femme sur la RN2 reliant Oran à Tlemcen. L’opération de fouille de la voiture du mis en cause a permis la découverte de 12,5 de kif traité. Lors des interrogatoires, le suspect avoue qu’il transportait la drogue pour le compte d’un certain Abderrahime, un narcotrafiquant de nationalité marocaine. A.S dénonce également ces trois autres complices, une femme et deux hommes qui seront par la suite tous appréhendés par les enquêteurs qui parviennent à saisir au total plus de 64 kilogrammes de résine de cannabis et 183 millions de centimes. Le présentant du ministère public a requis la prison à la perpétuité à l’encontre de l’ensemble des mis en cause dans cette affaire.

B Samira

Leave a Reply