REGION

Sidi Bel-Abbès : La Sonelgaz et la Protection civile lancent une campagne de sensibilisation contre les dangers du gaz

La direction de la SDO Sonelgaz et la Protection civile de Sidi Bel-Abbès ont lancé une campagne de sensibilisation contre les dangers du gaz, et ce, avec la participation d’autres secteurs à l’exemple de la direction du Commerce et celles de l’Education nationale et de la Formation professionnelle. Le but de cette initiative est de sensibiliser la population sur les catastrophes engendrées par cette source d’énergie, quand elle est utilisée sans précaution. Des cadres de la Sonelgaz, accompagnés de représentants de la Protection civile, se sont rendus, hier lundi, à l’Institut de formation professionnelle ‘Choutti Djilali’ situé à Haï Bouazza El Gharbi, au chef-lieu, où ils ont animé un cours magistral au profit des stagiaires pour les sensibiliser sur les méfaits de la mauvaise utilisation du gaz et les négligences commises lors de l’utilisation de cette source d’énergie. Les conseils des spécialistes ont visé à préparer les stagiaires de l’IFP à être des facteurs utiles chez eux, afin qu’à leur tour ils sensibilisent leur entourage, ceci dans le but de les prémunir contre les dangers du gaz brûlé, ainsi que ceux de l’électricité. Les présents ont compris, en ce sens, la nécessité de la présence des bouches d’aération dans les foyers et l’évacuation du gaz brûlé en toute sécurité, avec l’entretien courant par des spécialistes des appareils de chauffage, chauffe-bain, cuisinières et autres, et l’obligation de couvrir les becs par un écran en treillis, ceci pour éviter leur obstruction. De leur côté, les éléments de la Protection civile ont montré aux stagiaires les gestes à faire en cas d’intoxication au gaz, comme l’aération immédiate des lieux, l’interdiction d’allumer une quelconque source inflammable, comme le briquet ou l’interrupteur, et ce, avant l’arrivée des secours. Les pompiers conseillent, aussi, de se réfugier dans un lieu ample et accessible, lors d’une fuite de gaz, et de respirer calmement et profondément. Les mêmes services ont indiqué que, depuis le début de l’année en cours et jusqu’à la fin d’octobre dernier, 14 accidents d’intoxication au gaz naturel ont été relevés au niveau territorial de Sidi Bel-Abbès, faisant état de 41 personnes asphyxiées évacuées aux hôpitaux, dont un homme décédé. Sachant que cette campagne lancée hier va s’étaler tout au long de la saison hivernale, touchant ainsi des écoles et des centres de formation, en plus de l’organisation de portes ouvertes au niveau des agences commerciales de la SDO Sonelgaz au profit de la population.

Leave a Reply