SPORTS

Para-athlétisme/Mondiaux-2019 : Deux médailles dont une en argent pour l’Algérie

Le Para-athlétisme algérien s’est contenté de deux médailles dont une argent, sur cinq possible, lors de la première journée des Championnats du Monde 2019 IPC, ouverts, jeudi au stade d’athlétisme de Dubaï en Emirats arabes unis.
La seule consécration algérienne en argent est l’œuvre de Sid Ali Bouzourine en finale du 800m (T36) parcourue en 2:15.85, derrière le Britannique Paul Blake (2:07.44) et devant l’Espagnol Jose Pampano (2:27.70).
Malgré son désir de revenir avec le titre suprême, le vice-champion du monde algérien a paru satisfait de sa consécration, acquise après une saison difficile, comme a-t-il expliqué en fin de course.
 » Je voulais faire mieux, malgré une saison dur pour moi. Néanmoins, je ne crache pas sur une médaille d’argent mondiale qui récompense, tout de même, mes efforts en attendant le 400m », a indiqué Bouzourine.
Pour sa part, le champion du monde de l’épreuve du 1500m (T13) Abdellatif Baka s’est contenté de la médaille de bronze, jeudi en soirée, après sa 3e place, remportée en 3:49.30, devancé par, respectivement, l’Australien Jaryd Clifford (3:47.78) et le Russe Anton Kuliatin (3:47.91).

Cette contre-performance de Baka qui perd ainsi titre acquis en 2017 à Londres, était attendue, par les observateurs, en raison des perturbations que l’athlète a connu depuis plus de deux années et qui ont eu raison de son rendement.
 » Aujourd’hui, le manque de compétition dont j’ai souffert, a eu raison de ma prestation d’où les erreurs tactiques que j’ai commis. J’avais la mission de défendre mon titre de 2017, mais, que c’était difficile! », a déclaré, Abdellatif Baka sur sa page Facebook, demandant des excuses à ses fans, mais au même temps, promettant qu’il tacherait de faire mieux à Tokyo-2020, lors des Jeux Paralympiques.
Au contraire de Bouzourine et Baka, leurs compatriotes Samir Nouioua, Mohamed Berrahal et Bachir Mourad n’ont pas pu réaliser les résultats escomptés, lors des finales de la première journée.
Engagé en finale du 1500m (T46), Samir Nouioua, champion Paralympique en titre de la distance, a piteusement échoué dans sa course, se classant 9e sur 15 concurrents, avec un chrono à 4:04.68.
Le Bulgare Hristiyan Stoyanov s’est adjugé la médaille d’or en 3:50.87, devant l’Australien Michael Roeger (3:51.99) et le Russe Aleksander Iaremchuk (3:54.40).
Pour sa part, Mohamed Berrahal a été disqualifié, pour faute technique, lors de la finale du 100m, classe T51.
Le podium de la course est revenu, respectivement, à Toni Piispanen (Finlande) en 20.33, devant le Belge Peter Genyn (20.50) et le Mexicain Sanchez Navarro (22.48), dominateurs de l’épreuve depuis des années.

Leave a Reply