A la UNE

Banques publiques : Des produits de la finance participative commercialisés dans les trois mois à venir

L’ensemble des banques publiques procéderont, dans les trois mois à venir, à la commercialisation des produits de la finance participative, a fait savoir le ministre des Finances, Mohamed Loukal, dans une réponse aux préoccupations des membres de l’Assemblée populaire nationale (APN) concernant le projet de Loi de finances (PLF 2020).
Intervenant lors d’une séance plénière présidée par, Slimane Chenine, président de l’APN, en présence de nombre de ministres, M. Loukal a précisé que toutes les procédures ont été prises pour le lancement de ces produits en vue d’attirer une partie des capitaux se trouvant dans le marché parallèle regroupant un tiers de la masse monétaire en circulation soit 4.500 mds de DA dont 2.000 mds de DA destinés au financement du foncier et le commerce et 2.500 mds de DA thésaurisés par les particuliers.
Le règlement de la Banque d’Algérie (BA) de janvier 2018 intervient pour permettre aux banques de pratiquer la finance participative (islamique) en fusionnant l’activité conventionnelle et l’activité participative.
Représentant 83% du marché bancaire, les banques publiques ont procédé depuis la publication du règlement de la BA à la formation de leurs fonctionnaires en matière de finance participative, mettant en place à cet effet des guichets spéciaux pour ces produits et en utilisant des systèmes informatiques et comptables adaptés à ce système hybride.

Leave a Reply