INTERNATIONAL

ONU : Appel à agir pour mettre fin à l’impunité des crimes commis contre les journalistes

Les Nations Unies ont appelé le monde à agir pour défendre les journalistes, la vérité et la justice, à l’occasion de la Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre des journalistes.

« Les statistiques donnent à réfléchir : au cours des dix dernières années, dans le monde, au moins 881 journalistes ont été assassinés pour avoir simplement dit la vérité », a rappelé Audrey Azoulay, la Directrice générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO). « Jusqu’ici, 44 ont déjà perdu la vie en 2019 », a-t-elle ajouté, précisant que dans près de 9 cas sur 10, ces crimes sont restés impunis.

« Sans la liberté d’expression et l’existence de médias libres, il serait impossible de faire progresser l’entente, la démocratie et la réalisation des objectifs de développement durable », a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies, Antَnio Guterres, dans un message publié pour la Journée.

« Lorsque des journalistes sont pris pour cible, c’est la société tout entière qui en paie le prix », a dit M. Guterres. « Si nous ne parvenons pas à les protéger, il nous sera extrêmement difficile de rester informés et de contribuer à la prise de décisions. Si les journalistes ne peuvent pas faire leur travail en toute sécurité, le monde de demain sera marqué par la confusion et la désinformation », a ajouté le Secrétaire général.

Le Président de l’Assemblée générale des Nations Unies, Tijjani Muhammad-Bande, a également souligné l’importance de la protection des journalistes dans le monde entier.

« Aucun de nous ne peut être vraiment libre sans une presse libre », a-t-il rappelé, appelant à honorer le courage de ces personnes pour leur engagement « à mettre en lumière des questions d’une grande importance pour le public, souvent dans des contextes dangereux ».

Leave a Reply