SPORTS

Ligue 1-ES Sétif :  » Je ne suis pas responsable de la situation actuelle du club »

Le président d l’Entente sportive de Sétif, Fahd Halfaya, a affirmé samedi qu’il n’était pas responsable de la situation actuelle du club qui évolue en Ligue 1 de football.
Dans une déclaration à l’APS, Halfaya a considéré que sa mission à la tête du club s’apparente à « un suicide » surtout que le club après 9 journées de championnat est lanterne rouge avec l’USM Bel-Abbès et le Paradou AC mais avec deux matchs retards pour ces deux clubs à quoi s’ajoutent la menace de se voir retirer 9 points par la FIFA à cause de l’affaire du joueur malgache Ibrahim Amada, le départ de 85 % de joueurs clés et une préparation d’inter-saison chaotique ».
Il a également soutenu n’avoir libérer ni recruter aucun joueur ajoutant que le transfert de Miloud Rabie vers le MCA avait été décidé avant son arrivée.
Halafaya a également affirmé qu’après les priorités que furent le règlement de la question des salaires en suspens des joueurs et de l’affaire d’Amada, son premier acte a été de faire appel à l’entraîneur tunisien, Nabil El-Kouki pour remettre le club sur rail.
Le président de l’ESS a appelé en outre les supporters à soutenir en cette phase « périlleuse » le club qui a besoin de ses loyaux fans qui furent par le passé à l’origine « de soubresauts » de l’Entente exprimant ses regrets de voir le club évolue à domicile devant des gradins désertés.
Halfaya a exprimé sa confiance dans la formation actuelle qui sera renforcée, a-t-il assuré, par 4 ou 5 joueurs durant le prochain mercato d’hiver.

Leave a Reply