ORAN

Habitat : 4.079 logements attribués à leurs bénéficiaires

Plus de 4.000 logements, toutes formules confondues, ont été attribués, ce dimanche, à leurs bénéficiaires dans la wilaya d’Oran.

Dans le cadre du programme des festivités commémoratives du 65e anniversaire du déclenchement de la guerre de libération nationale, les autorités locales de la wilaya d’Oran ont procédé, hier, à l’attribution de quelque 4.079 logements tous types confondus.  La cérémonie officielle de cette vaste opération de distribution de logements a eu lieu à la salle des conférences de la mosquée-pôle  Abdelhamid Ibn Badis. Après un discours à l’occasion de la commémoration du glorieux anniversaire du déclenchement de la guerre de libération nationale, suite auquel le wali d’Oran, Abdelkader Djellaoui, a évoqué les efforts déployés par les autorités publiques afin de garantir une meilleure prise en charge des préoccupations des citoyens en matière de logement, une vidéo a été projetée sur les projets de logements qui seront livrés durant l’année en cours. Lors de cette cérémonie, un accord a été signé entre l’Office de promotion et gestion immobilières (OPGI) et l’Université d’Oran concernant l’attribution d’un quota de logements aux professeurs de l’Enseignement supérieur. Il est utile de rappeler dans ce contexte que quelque 5 500 logements de type location-vente seront distribués vers la fin de l’année en cours (2019) et le début de l’année prochaine dans la wilaya d’Oran, selon ce qu’avait annoncé il y a quelque temps l’Agence Nationale de l’Amélioration et du Développement du Logement (AADL). Les logements en question sont érigés au niveau du nouveau pôle urbain « Ahmed Zabana » dans la commune de Misserghine. Le  premier quota, de 2 200 unités, sera attribué le mois de décembre prochain. Le second, de 3 500 unités, le sera à la fin du premier trimestre de l’année prochaine (2020), c’est-à-dire vers le mois de mars prochain, avait assuré la même source. Une grande partie de ces logements sont en voie d’achèvement. Pour certains chantiers, il ne reste que les travaux de raccordement aux différents réseaux d’alimentation en AEP et en gaz et électricité ainsi qu’à ceux de l’assainissement et, bien sûr, les travaux d’aménagement extérieur, a-t-on encore précisé de même  source. Notons que d’autres projets sont en cours de concrétisation au niveau dudit pôle urbain, notamment des projets qui concernent la réalisation des infrastructures de base, à savoir des établissements scolaires, de santé et  d’état civil. Les entreprises de distribution d’eau et d’électricité et de gaz ainsi qu’Algérie Télécom et Algérie Poste sont appelés à ouvrir des bureaux pour fournir aux futurs habitants les prestations de services nécessaires. Il est utile de rappeler dans ce même cadre d’idée que le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville a alloué dernièrement une enveloppe financière de 1,8 milliard de dinars pour réalisation des travaux de VRD au niveau du pôle « Ahmed Zabana » et son raccordement au réseau d’assainissement, en construisant une canalisation principale d’évacuation des eaux usées. Il faut noter enfin que le casse-tête des autorités locales ces derniers temps, en matière de projets de construction de logements, réside dans la réalisation des travaux d’aménagement extérieur et le raccordement des nouveaux logements aux différents réseaux. Les responsables locaux, depuis l’ère de l’ancien wali, Mouloud Cherifi, multiplient les sorties d’inspection des chantiers, en vain. Les souscripteurs de différentes formules, notamment celle du logement promotionnel  aidé (LPA), attendent depuis des années leur quota. Ainsi, une cellule d’écoute a été installée le mois d’octobre de l’an passé dont la mission était de recevoir les doléances des souscripteurs aux différents projets.

Leave a Reply