A la UNE

Racisme antimusulman en Europe : Les extrémistes gagnent du terrain


Très discrets dans les années 80 du siècle dernier, les militants d’extrême droite ne se cachent plus pour distiller leurs discours antimusulmans.
L’Europe est en train de changer pour les musulmans qui y vivent. Ce qui se disait tout bas par le passé est déclaré publiquement lors de rassemblements politiques. Le vieux continent n’est plus un havre de paix pour les émigrés qui ont fui leurs pays pour cause de pauvreté ou pour s’éloigner des dictateurs. Aujourd’hui, la majorité des personnes qui quittent leurs pays sont des musulmans. En s’installant en Europe, ils font tout pour perpétuer leurs enseignements religieux et culturels. Ils construisent des mosquées et respectent ainsi les 5 piliers de l’islam tout en vivant dans des pays étrangers. Partis pour reconstruire l’Europe après les deux conflits mondiaux, les anciens émigrés revenaient dans leurs villages après la retraite. Les choses ont évolué depuis, les émigrés vivent désormais en famille. Les politiques du regroupement familial ont permis aux émigrés de vivre en famille. Les choses commencent ces derniers temps à s’aggraver. En effet, frappés par la crise économique, les Européens accusent les émigrés de manger leur pain. Les conflits au Moyen-Orient et l’émergence du terrorisme ont vite fait de stigmatiser tous les musulmans du monde. Ceux qui vivent en Europe subissent de plein fouet le racisme des extrémistes.
Connu pour sa haine envers les musulmans, Eric Zemmour, un juif d’origine algérienne, ne rate aucune occasion pour distiller sa haine. « En France, comme dans toute l’Europe, tous nos problèmes sont aggravés par l’immigration. C’est la double peine. La question qui se pose à nous est la suivante : les jeunes Français vont-ils accepter de vivre en minorité sur la terre de leurs ancêtres ?», a déclaré Eric Zemmour lors de l’ouverture de la convention de la droite française. « Marteler le discours identitaire », est devenu le leitmotiv des partis de droite et de l’extrême droite. « C’est bien de mettre les pieds dans le plat. C’est ce dont la droite a besoin, mais Les Républicains sont beaucoup trop frileux. Grâce à cette convention, j’espère que des passerelles vont se créer, car le RN n’arrivera jamais au pouvoir tout seul. Nous avons besoin d’alliés », estime un participant à la convention qui s’est tenue le 28 septembre dernier à Paris.
45 % des Autrichiens estiment que les musulmans ne doivent pas avoir les mêmes droits qu’eux, selon une étude de l’université de Salzbourg rendue publique quelques jours avant les élections législatives. Cette étude révèle une forte méfiance envers l’islam. Une majorité des Autrichiens veulent aussi que les musulmans soient restreints dans leur pratique religieuse et disent se sentir parfois étrangers dans leur propre pays à cause de leur présence.
Cela n’est guère mieux dans les autres pays européens. Les actes de racisme contre les musulmans ne cessent d’augmenter. Le racisme quotidien est devenu une chose normale. Le 28 octobre dernier, un octogénaire a tenté de mettre le feu à la mosquée de Bayonne dans le Sud-ouest de la France. Ne pouvant réaliser son projet, il sort une carabine long-rifle et se met à tirer sur les fidèles qui quittaient le lieu de culte. Deux personnes âgées de plus de 70 ans ont été grièvement blessées. Où s’arrêtera donc le racisme contre les musulmans en Europe ?

Leave a Reply