A la UNE

Selon Gaïd Salah : L’élection présidentielle aura lieu à la date prévue

Le vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), le Général de Corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, a affirmé, ce mercredi à Alger, que l’élection présidentielle aura lieu à la date prévue, à savoir le 12 décembre prochain.
Dans une allocution d’orientation faite lors de la visite de travail effectuée au Commandement des Forces de défense aérienne du territoire, le Général de Corps d’Armée a souligné que l’ANP soutient l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) qui supervise toutes les étapes du processus électoral, un soutien qui se poursuivra « jusqu’à la réalisation de l’objectif ultime qui est le déroulement de l’élection présidentielle à la date fixée, soit le jeudi 12 décembre 2019 ».
Il a affirmé, dans ce cadre, que cette échéance « aura lieu à la date fixée car cette démarche nationale noble émane de la volonté du peuple, à savoir « toutes les catégories du peuple algérien, à l’exception de la bande et de ceux qui orbitent autour d’elle ».
« L’objectif du peuple algérien, soutenu par son armée, est d’asseoir les bases d’un nouvel Etat national, qui sera dirigé par le président élu jouissant de la confiance du peuple et qui lui accordera la légitimité populaire », a-t-il soutenu.
Tous ces facteurs permettront au président élu de « concrétiser les aspirations populaires compatibles d’ailleurs avec les aspirations de la jeunesse et accéder au rang des pays développés, tel que le souhaitaient les Chouhada et ce à quoi aspirent et rêvent les générations montantes de l’Algérie indépendante », a poursuivi le vice-ministre de la Défense nationale.
Le Général de Corps d’Armée a mis en avant l’intérêt « inégalé » porté par le peuple algérien alors que le pays est à l’aube de la Présidentielle, ce qui dénote, a-t-il dit, d’une « prise de conscience populaire de haut niveau quant à l’importance de cette échéance nationale vitale, et traduit une profonde perception populaire de l’impératif de se diriger vite vers une sortie de notre pays de cette conjoncture sensible ».
Le Chef d’Etat-major de l’ANP a évoqué, également, les jeunes qui ont fait montre « d’un degré élevé de conscience » en se disant déterminés à aller vers les urnes de la prochaine Présidentielle, mettant en échec ainsi les plans de la bande et de ses relais, habitués de la politique de chantage politique à travers des porte-voix exploitant certaines tribunes médiatiques tendancieuses qui tentent vainement de faire échouer ces efforts nobles ».

Leave a Reply

Theme by Anders Norén