A la UNE

Présidentielle : Une halte où les Algériens prouveront leur attachement à la tendance novembriste

Le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Slimane Chenine, a affirmé, ce mercredi à Alger, que la Présidentielle du 12 décembre prochain sera « une nouvelle halte où les Algériens prouveront leur attachement à la tendance novembriste de cet Etat » et que le sang des Chouhada demeure la raison qui nous oblige à porter le serment d’assurer la continuité de l’Etat, loin de tous les obstacles.

« Nous sommes à l’orée d’importantes échéances, en l’occurrence la Présidentielle du 12 décembre, une autre étape où les Algériens prouveront encore un fois leur attachement à la tendance novembriste de cet Etat en tant que seul référent et d’affirmer qu’il n’y a d’autre souveraineté que celle du peuple », a souligné M. Chenine en marge de sa visite à une exposition de photos, organisée à l’hémicycle de l’APN, à l’occasion de la célébration du 65e anniversaire du déclenchement de la Révolution.

« Le sang des Chouhada demeure la raison qui nous oblige à porter le serment d’assurer la continuité de l’Etat, loin de tous les obstacles, réels ou manigancés », a assuré M. Chenine.

Le peuple algérien, qui « s’est érigé face à tous les défis, prouvera, comme par le passé, qu’il est un peuple d’une trempe spéciale qui n’adhère pas aux analyses de tous bords et ne se laisse pas duper par les plans tissés ça et là », a-t-il insisté. 

La Proclamation du 1er Novembre, dont l’ingéniosité déconcerte toujours les intellectuels, demeure « le référent sur lequel a été bâti l’Etat algérien et auquel le peuple algérien demeure attaché en voulant concrétiser le rêve des Chouhada, pour l’établissement d’une République démocratique sociale et populaire, loin de la corruption, du despotisme où le peuple à le droit de dire son mot », a conclu le président de la Chambre basse du parlement.

Leave a Reply