CULTURE

Alger : Décès de la chanteuse kabyle, Djamila

La chanteuse algérienne d’expression kabyle, Djamila est décédée dans la soirée de mardi à Alger à l’âge de 89 ans des suites d’une longue maladie, a-t-on appris auprès de ses proches.
Grande dame de la chanson kabyle. Djamila, de son vrai nom, Djohar Bachane, est née le 2 mai 1930 à Ait Bouhouni, commune d’Azzazga (Tizi-Ouzou). Elle a commencé sa carrière artistique en 1951, d’abord comme animatrice à la Chaine II de la Radio algérienne, puis comme chanteuse.
Auteure de ses propres textes dès l’année 1953, Djamila connaîtra le succès avec entre autres chansons, « Abahri », « Aya Assas El Djamaâ » et « Arnouyas amane a khali », avant de rejoindre la chorale féminine « Urar Nel’ Khalath » à la Chaine II, avec Ch’rifa notamment.
Sa carrière au cinéma et à la télévision a débuté en 1962, pour se voir ensuite, sollicitée par Mohamed Hilmi pour une série de téléfilms, Mohamed Lakhdar Hamina dans « Le vent des Aurès », Toufik Farès dans « Les hors la loi » et Sid Ali Mazif dans « Leila et les autres ». Djamila sera enterrée mercredi après-midi au cimetière de Delly Brahim à Alger.

Leave a Reply