ORAN

El Hamri : L’école Becheri Mohammed Belkacem commémore la date du 1er Novembre

C’est dans une ambiance conviviale, surtout empreinte de recueillement et de solennité, que l’Association des parents d’élèves de l’école Becheri Mohammed Belkacem, à El Hamri, a organisé une cérémonie commémorant la date du 1er Novembre 1954, synonyme du déclenchement de la glorieuse guerre de libération nationale.
Dès 7h30 du matin, hier mardi, la cour de l’école pavoisée aux couleurs nationales a accueilli élèves et parents pour assister à l’événement.
Les apprenants, dont la plupart étaient drapés des couleurs nationales ou brandissaient l’emblème du pays, se sont empressés de se mettre en rangs face au mât réservé à la levée du drapeau.
Tout autour, les parents formeront un cercle afin d’assister à cette cérémonie qui a vu la présence, outre des enseignants, des élèves et des parents, d’un groupe de sapeurs-pompiers qui a procédé à la levée des couleurs au son de l’hymne national qui a résonné, dans ses cinq couplets, dans un silence religieux observé par l’assistance parmi laquelle certains semblaient émus par la majesté du moment. Des youyous seront lancés même à la fin de ‘Kassaman’ en plus de retentissants ‘Allah Akbar’ déclamés à la gloire des Chouhada qui ont libéré le pays du joug colonialiste.
La directrice de l’école prendra la parole pour sensibiliser les écoliers sur l’importance de cette date qui devrait être sanctifiée par la jeune génération d’aujourd’hui.
Une élève sera appelée à faire connaître à l’assistance le parcours héroïque du Chahid dont l’école porte le nom avant que tous les présents ne soient invités à une collation offerte en cette occasion.
Une exposition de photos de Chouhada a été organisée à l’entrée de l’établissement afin d’accueillir les visiteurs, les imprégnant ainsi de l’importance de cet événement qui devrait être vénéré par les générations actuelles qui sont libres et instruites, vivant sur une terre débarrassée du colonialisme grâce à ces martyrs qui ont payé de leur vie, courageusement, afin que l’Algérie soit une nation indépendante, sans tutelle, respectée dans le monde.

Leave a Reply