REGION

Alger : Projet de réalisation de 08 quais flottants à El Djemila

L’Entreprise de gestion des ports et des abris de pêche d’Alger (EGPP) œuvre à la concrétisation d’un projet de réalisation de huit (08) quais flottants au port de El Djemila (ex-La Madrague) à Ain Benian, à l’ouest d’Alger, dont l’entrée en service est prévue en début de la saison estivale 2020, a-t-on appris, , auprès d’un responsable du port.
L’EGPP s’attèle actuellement à la finalisation de l’étude d’un projet d’équipement du bassin en huit (08) quais flottants, afin de lancer les travaux dans les plus brefs délais pour leur mise en service en début de la prochaine saison estivale (2020), a précisé à l’APS M. Dahmane Zinedine responsable au port d’El Djamila.
Soulignant que le budget initial s’élevait à quelque 6 milliards de centimes, il a fait savoir que l’importance des quais flottants réside en l’organisation de l’entrée et de l’accostage des embarcations et barques de façon à permettre d’accueillir un plus grand nombre. L’ouverture des quais flottants au public, pour se promener et être au contact des pêcheurs, se fera suivant un programme bien précis, ajoute M. Dahmane.
Il a rappelé, dans ce sens, le premier projet ayant permis la réalisation d’un quai pilote, il y a trois années, et qui a montré largement sa pertinence, ajoutant que les travaux seront lancés dés la disponibilité du budget.
D’autre part, l’administration du port poursuivra sa coopération avec les artisans à travers l’ouverture d’espaces d’expositions et de vente des différentes produits artisanaux au niveau du port, avec le lancement de la prochaine saison estivale, tout comme la saison écoulée, a-t-il indiqué ajoutant que le but est la relance du tourisme local ainsi que l’encouragement du produit traditionnel algérien aux fins de sa promotion.
A rappeler que le Port de plaisance d’El Djamila a reçu, selon les chiffres des services de la commune d’Ain Benian, lors de la saison estivale, notamment pendant le mois de Ramadhan, quelque 3.000 visiteurs par jour, d’autant plus que l’existence de la gare du transport maritime urbain reliant le port à la Pêcherie port d’Alger, a contribué à l’augmentation de l’affluence vers cette structure qui s’est transformée, en peu d’années en une destination touristique maritime « par excellence ».

Leave a Reply