CULTURE

JCC : « Papicha » et « Abou Lila » en lice à Carthage

Les deux films « Papicha » de la réalisatrice algérienne Mounia Meddour et « Abou Leila » de Amine Sidi Boumedien sont en lice à la 30e édition des Journées Cinématographiques de Carthage (JCC) ouverte samedi soir à Tunis, selon la presse locale.
Papicha et Abou Leila entrent en compétition pour « le Tanit d’or » avec neuf (09) autres œuvres représentant des pays arabes et africains dont la Tunisie, le Soudan, le Sénégal, la Syrie et l’Irak.
Primé récemment au Festival international d’El Gouna (Egypte), « Papicha » traite du quotidien de jeunes femmes en Algérie dans les années 1990 à travers l’histoire d’une étudiante, qui tente de vendre ses créations de haute couture dans les boites de nuits pour se lancer comme styliste.
Quant à « Abou Leïla », il revient sur les évènements tragiques des années 1990, à travers l’histoire des jeunes Samir et Lotfi qui traquent dans le désert algérien Abou Leïla, un dangereux terroriste.
La 30e édition qui porte le nom de son ex-directeur, le regretté Nejib Ayed, verra la projection 170 films de 40 pays, toutes catégories confondues.
Le réalisateur tunisien, feu Chawki El Madjri sera également honoré à cette occasion.
Les JCC constituent la plus ancienne manifestation cinématographique au sud de la méditerranée dont la fondation remonte à 1966.
Cette édition se poursuivra jusqu’à 2 novembre prochain.

Leave a Reply