REGION

Sidi Bel-Abbès : Les habitants de la Cité des 1500 logements AADL mécontents

Les habitants de la Cité des 1500 logements AADL ‘Chahid Laajine Benamar’, située au chef-lieu de Sidi Bel-Abbès, ont observé, hier samedi, un sit-in en guise de protestation contre des charges exigées par l’organe responsable de l’entretien dans cette cité, estimées entre 3000 et 3600 dinars chaque mois. Selon quelques témoignages, des sommes leur sont exigées mensuellement sans contrepartie sur le terrain. Les ménages indiqueront, en ce sens, qu’ils ont ras-le-bol de la situation actuelle, ajoutant qu’ils endurent déjà la cherté de la vie et que ces charges viennent s’ajouter à leurs dépenses, pour se trouver à la fin du mois exsangues et sans ressources. Parmi les charges exigées, celle de l’assainissement des ascenseurs, alors que ceux-ci ne sont même pas utilisés, affirment-ils. Par ailleurs, la sécurité des immeubles et du parking ainsi que les opérations pour le nettoiement courant de la cité ne sont pas assurés, les familles déplorant la présence des ordures dans l’entourage et la saleté dans les blocs. Les concernés demandent leur exonération de ces charges qui ne se répercutent pas sur le terrain et exigent des responsables qu’ils respectent les clauses du cahier des charges signé. Par ailleurs, les habitants demandent la revue des prix de location des appartements, indiquant qu’ils sont onéreux et qu’ils ne peuvent pas les couvrir mensuellement. Ils interpellent, à l’occasion, les responsables, pour intervenir afin de doter leur cité de prestations et améliorer son état, comme pour le règlement du problème des eaux usées qui stagnent dans les caves laissant ainsi dégager des odeurs nauséabondes, et des solutions pour encourager les activités commerciales dans leur entourage ainsi que pour le transport urbain. Ils demandent aussi la réalisation d’un mur de clôture afin de séparer leur cité de l’oued Mekerra, parer contre les chiens errants, et créer un stade Matico et des aires de jeux au profit de leurs enfants.

Leave a Reply