SPORTS

Oran : Franc succès pour la première épreuve de duathlon en Algérie

La première compétition de duathlon en Algérie organisé vendredi à Oran a drainé pas moins de 144 participants venus monnayer leurs talents dans ce sport très peu connu dans le pays.
Cette discipline consiste à enchaîner dans l’ordre trois activités sportives : la course à pied, suivie d’une épreuve de cyclisme puis d’une dernière manche de course à pied. La manifestation s’est déroulée dans une ambiance conviviale, et a été marquée par la présence, comme invité d’honneur, de Sid Ali Sief le médaillé d’argent aux Jeux olympiques de Sydney en 2000 en athlétisme (5.000 mètres) qui a donné le coup d’envoi de l’épreuve dédiée aux adultes.
Le président du Club Octopus, Foued Ghazoui, organisateur de l’évènement, en collaboration avec la direction locale de la jeunesse et des sports, s’est dit réjoui par «le franc succès qu’a connu ce rendez-vous».
« Personnellement, je ne m’attendais pas à ce que cette manifestation attire un nombre aussi important de participants, surtout qu’il s’agit d’une discipline peu pratiquée en Algérie », a-t-il déclaré.
« Il est clair que cette réussite sera un stimulant supplémentaire pour nous en vue d’organiser d’autres évènements du genre, et ce, dans l’optique de promouvoir ce sport », a encore ajouté le président du Club Octopus qui n’a que deux années d’existence.
Deux distances étaient au programme de cette manifestation sportive, dont le point de départ a été fixé au niveau du jardin méditerranéen, l’une dédiée aux adultes et l’autre pour les enfants.
Concernant la première catégorie, les coureurs ont parcouru une distance de 5 km de course à pied pour commencer, puis 20 km de vélo, et pour finir 2,5 km de course à pied.
S’agissant de la seconde, les enfants ont parcouru 1 km de course à pied, avant d’enchaîner par 4 km de vélo et enfin 500m de course à pied.
« L’autre objectif recherché à travers cette compétition et l’encouragement des autres clubs amateurs de la wilaya à opérer des actions du même genre en tablant sur leurs propres moyens, comme ça été le cas pour nous, sans attendre l’appui des autorités locales, car il y va de la relance du sport en Algérie », a conclu le président du Club Octopus.

Leave a Reply