A la UNE

Tlemcen : L’universitaire Nadia Aïssaoui obtient le prix de recherche doctorale « Mustapha Djafour »

L’universitaire Nadia Aïssaoui, de la faculté des sciences de la vie, de la terre et de la nature de l’université de Tlemcen a remporté, ce mercredi, le prix « Mustapha Djafour » pour sa thèse de doctorat (2018/2019) intitulée « la production de composés antimicrobiens à partir de bactéries Bacillus likirnofus de Hammam Dbagh (Guelma) ».
La jeune docteure a présenté, devant un jury composé de professeurs universitaires pluridisciplinaires, son travail de recherche qui lui a permis, a-t-elle expliqué, de découvrir un complexe moléculaire ayant une action antimicrobienne bénéfique pour les êtres humains.
Un délai de trois minutes a été accordé à cette universitaire ainsi qu’aux sept autres candidats, issus des diverses facultés, pour présenter leurs travaux et briguer le prix « Mustapha Djafour », du nom du défunt recteur de l’université de Tlemcen disparu il y a un an.
Les critères du jury ont porté sur l’impact socioéconomique du travail de recherche, son originalité ainsi que sur la bonne communication, a expliqué le Pr. Ghouali Noureddine, président de l’association « Mustapha Djafour » organisatrice da la première édition du prix avec l’université Abou Bakr Belkaid.
Cette association, née en juillet 2019 après le décès du Pr. Mustapha Djafour, compte par le biais de son programme, selon son président, valoriser les recherches doctorales dans tous les domaines ayant un impact important sur le secteur socioéconomique, récompenser les meilleures thèses soutenues à l’université de Tlemcen, promouvoir les recherches doctorales auprès des acteurs socioéconomiques et renforcer, enfin, les relations de partenariat entre les milieux professionnels et l’université.
La cérémonie de remise de ce premier prix universitaire, doté d’un montant de 500.000 DA, s’est déroulée à l’auditorium de la faculté de biologie, en présence du recteur de l’université de Tlemcen, des enseignants et d’un grand nombre d’étudiants et d’étudiantes.

Leave a Reply